Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 août 2006 5 04 /08 /août /2006 23:00

Marie José L. ,Canada

Contre l'autonomisation du prêtre, membre de la communauté (chapitre 16)

Ce chapitre m'a particulièrement touchée et par divers aspects. Plusieurs prêtres, animateurs de pastorale que j'ai connus ont eu droit à des changements de ministère sans raisons valables tout comme vous l'avez été...Parfois sanctionnés durement aussi. Généralement parce que les laïcs prenaient de plus en plus de confiance, d'assurance, de place, mettaient de l'avant des projets parfois qui semblaient audacieux mais qui rejoignaient les gens et qui étaient très évangéliques! Ces prêtres et animateurs les encourageaient! La hiérarchie s'en sentait-elle menacée???

Non seulement ces pasteurs ont-ils été profondément blessés mais les groupes, les communautés avec qui ils travaillaient l'ont été tout comme dans votre témoignage vous l'avez été et les gens autour de vous.

Ainsi un groupe de messes d'enfants a-t-il été d'abord privé de l'animateur prêtre puis comme il fonctionnait toujours grâce aux enfants, bénévoles et catéchètes, les adultes reçurent un jour avis que cette activité était arrêtée. Peu importe le fait qu'elle rejoignait 70 enfants...et plus. Après, on se plaignait de l'absence des jeunes en paroisse!!!

Car ce qui me semble grave, outre les blessures de tous, c'est qu'ainsi on coupe l'élan, l'espoir et la confiance de bien des gens. Leur désir d'implication comme adultes en effet mais aussi celui des jeunes qui sont témoins de ces événements et de tous ceux qui en ont les échos...

Cela m'a rappelé aussi trois jeunes élèves qui au lendemain de leur confirmation avaient été trouver l'évêque (toujours en visite dans la paroisse) et le curé. Cela de leur propre initiative et à l'insu des catéchètes et de l'animateur de pastorale. (Lors des 3 célébrations de confirmation dans cette grosse paroisse, l'évêque comme le curé avaient dit à plusieurs reprises que les jeunes étaient maintenant des adultes dans la foi)Les 3 jeunes venaient offrir leurs services pour n'importe quelle petite tâche ou service dans la prochaine messe ou à un autre moment. Ils avaient cru aux paroles de la célébration. Ils étaient désireux de s'impliquer activement au sein de l'Église dont ils faisaient partie.

Mal leur en pris! Ils furent rejetés rudement et les deux ecclésiastiques leur signifièrent que c'était aux adultes pas aux enfants qu'on confiait petites ou grosses responsabilités. Comme les jeunes protestèrent faisant le lien avec la célébration de confirmation, disant qu'ils étaient adultes dans la foi maintenant : ils furent rapidement évincés!

L'impact sur ces jeunes et tous nos autres jeunes fut désastreux (plus de 300 jeunes) : blessés, persuadés qu'on leur avait menti tous les cours et activités s'en ressentirent le reste de l'année, la confiance était ébranlée, la foi le fut aussi...

Convaincus que catéchètes et animateur avaient envoyé ces jeunes pour les ridiculiser, la sanction de la hiérarchie tomba aussi sur ceux-ci. Ils furent renvoyés ou changés de poste l'année suivante : nous semions de « mauvaises idées » dans la tête des jeunes... Pourtant, nos élèves cette année-là étaient une relève pleine d'initiative, remplie de promesses, de sens des responsabilités et d'énergie face au message évangélique et dans la société!

 Oui, comme vous, je pense que ces maladresses et l'absence d'être considérés comme adultes, responsables, font que plusieurs (jeunes ou vieux) se tournent vers d'autres Églises ou croyances ou essaient de vivre seuls leur foi...

Le désir de sens, de communauté, d'implication demeurent encore faut-il un espace de liberté et certaines conditions favorables pour qu'ils fleurissent! Mais, ce n'est pas impossible n'est-ce pas?

Merci de nous en donner encore l'espoir à travers votre livre!

Marie-Josée, du Canada

 


 Retour au sommaire


Partager cet article

Repost 0
Published by Gérard Warenghem - dans Commentaires
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Joie de vivre en communauté, en Afrique ou en Europe
  • Joie de vivre en communauté, en Afrique ou en Europe
  • : Plaidoyer pour une autre Église et un autre prêtre
  • Contact