Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 août 2006 1 28 /08 /août /2006 09:48
 
.
Conclusion  de la 1ère partie
 
 
Il faut conclure cette première partie, même si tout ceci est bien incomplet. Peut-on en quelques lignes rassembler tout ce que trente ans de vie avec les jeunes vous ont apporté ?
 
En résumé, je dirais tout simplement que la JEC est pour moi une deuxième famille où l’on trouve, les uns et les autres, réconfort dans les moments difficiles, et joie quand on peut admirer l’Esprit au travail dans la vie des hommes. Cette famille librevilloise, gabonaise, africaine, mondiale, essaie de faire en sorte que chacun puisse vivre debout. Que ce soit tout en bas, derrière le marché d’Akébé Plaine (Libreville), que ce soit à Brindoukrou (Côte d’Ivoire), que ce soit dans les chambres de bonnes à Paris, que ce soit à la Californie à Jarville ou au 171 rue de Rennes, toujours à Paris, partout, nous essayons de voir, juger, agir, rejoignant bien modestement mais sans complexe, Saint Paul qui disait : « Ce n’est plus moi qui vis, c’est le Christ qui vit en moi. » (Galates 2,20).
 
C’est le même Saint Paul qui disait, toujours aux Galates : « Laissez-vous mener par l’Esprit » (Galates 5,16 et 25). Avec le Christ, poussés par l’Esprit, nous allons vers le Père, qui souhaite que son règne d’amour vienne sur la terre comme au ciel.
 
Vous pouvez ajouter « amen » !
 
 

Le Bureau International de la JEC, au 171 rue de Rennes (Paris)

 

 

 

 

 

 

_________________________
 

Vous pouvez envoyer vos commentaires à   gerardw@spiritains.org


Suite au chapitre 7

ou

 

Retour au sommaire

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Gérard Warenghem - dans joie-en-communaute
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Joie de vivre en communauté, en Afrique ou en Europe
  • Joie de vivre en communauté, en Afrique ou en Europe
  • : Plaidoyer pour une autre Église et un autre prêtre
  • Contact